Structuration des donnnées de santé

permet de partager des données de santé interopérables


Accéder à l'outil
permet de partager des données de santé interopérables

À propos de l'outil

Parler de données de santé, implique de connaître un ensemble de normes. Êtes-vous familié des acronymes suivants : MOS, NOS, XDS, FHIR, HL7, HPRIM …

Bien sûr, il est possible de construire une application de santé sans les connaitre, mais toute application de santé est vouée à communiquer au sein d’un écosystème afin de partager des données entre soignants.

Partager ces données au travers de documents structurés permet une meilleure interopérabilité entre les systèmes.

Quelques normes à connaitre :

  • MOS : Le MOS (Modèle des Objets de Santé) décrit de manière homogène et neutre vis-à-vis des technologies. Il offre une description commune et mutualisée des données de santé utilisées dans les systèmes d’information et leurs échanges. Certains concepts du MOS (code) s’appuient sur les nomenclatures des objets de santé (NOS), c’est à dire des listes de codes-libellés.
  • NOS : Le NOS (Nomenclature des Objets de Santé) est l’ensemble des nomenclatures utilisées pour décrire une données de santé. On y trouve des données spécifique à la santé comme par exemple les spécialités des professionnels de santé mais également des données plus générales comme les titres de civilité (Pr, M., Mme, …) ou les types de rues. Le NOS compte plus de 300 nomenclatures.
  • HL7 - FHIR : FHIR est un standard international proposé par HL7 pour l’échange de données de santé. Son champ d’application est très vaste, il couvre aussi bien la stucture de la données à échanger que la manière dont il faut l’échanger.
  • HL7 - CDA : Le standard CDA (Clinical Document Architecture) est une norme, mise en œuvre dans le DMP, définissant la sémantique des documents cliniques pour l’échange de données.
  • IHE - XDS : le standard IHE XDS (Cross-Enterprise Document Sharing) est un standard permettant le partage sécurisé de documents cliniques (compte-rendu, images DICOM, résultats de laboratoire), il est également mis en œuvre dans le DMP.
  • HPRIM : la norme HPRIM (Harmoniser et PRomouvoir l’Informatique Médicale) est un format utilisé en France pour la transmission des résultats de biologie.

Exemple, partager les compte-rendu Biologiques grâce à la gestion de documents structurés par notre DMPC-API :  

Plus d’informations sur la documentation de la DMPC-API

 

Devcoop, de part son expérience à utiliser ces normes, peut vous accompagner à structurer votre application ou à développer des interfaces respectant le cadre d’intéropérabilité selon vos besoins : 

 

Intéressé par la structuration de vos données de santé ?

Contactez-nous